27 NOVEMBRE 2019 ► Poursuivre le fonctionnement des réacteurs nucléaires après 40 ans

organisé par Société Française d'Energie Nucléaire

๏ Espace du Centenaire - Maison de la RATP - Paris

27/11/2019

  • La Journée Technique

    27 novembre 2019

    Le projet de Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) confirme la priorité donnée à l’électricité « bas carbone », avec un mix énergétique alliant nucléaire et renouvelables. En parallèle, la loi de transition énergétique pour une croissance verte prévoit de réduire la part du nucléaire à 50% dans le mix énergétique français d’ici 2025, échéance portée à 2035 dans le projet de loi relatif à l’énergie et au climat actuellement en discussion. La poursuite de l’exploitation des réacteurs nucléaires aujourd’hui en exploitation est donc un élément structurant permettant de tirer le meilleur parti des installations existantes, et de lisser le développement de nouveaux moyens de production (renouvelables et nucléaire) tout en donnant la priorité à une production d’électricité « bas carbone ».

    En France, la durée de fonctionnement des installations nucléaires n’est pas limitée. Cependant, afin de poursuivre leur exploitation, chaque installation nucléaire doit faire l’objet d’un réexamen périodique de sûreté tous les 10 ans, conformément à la réglementation. A l’issue de ce réexamen, l’Autorité de Sûreté Nucléaire se prononce sur l’aptitude de l’installation à poursuivre son exploitation.

    Cette journée technique s'inscrit dans le contexte actuel des 4èmes réexamens périodiques que va engager EDF sous le contrôle de l’autorité de sûreté nucléaire afin de poursuivre l’exploitation des réacteurs du palier 900MWe au-delà de 40 ans. Dès juin 2019, c’est la tranche 1 de Tricastin qui a engagé en premier sa 4ème visite décennale.

    Après une présentation introductive du contexte de la politique énergétique française, la première partie de cette journée sera dédiée à la présentation des exigences de sûreté que les exploitants et les fournisseurs sont tenus de respecter, ainsi qu’à leur déploiement sur sites. Le cas concret des évolutions ainsi prévues pour la centrale nucléaire de Tricastin sera en particulier traité. Un aperçu de la situation à l’international permettra également d’élargir notre perspective.

    Dans la seconde partie de cette journée, nous aborderons plus spécifiquement les grands enjeux techniques intrinsèques au réexamen de sûreté. Une attention particulière sera portée aux composants non remplaçables (cuve et enceinte) ainsi qu’à la démonstration du maintien de la qualification des matériels pour fonctionner après 40 ans. Plusieurs présentations d’activités de R&D menées en support aux dossiers de qualification concluront cette journée.

     

  • La Section Technique

    la Section SFEN n°7
    « Technologie et Exploitation des Réacteurs »

    dont l’objectif spécifique est de « favoriser entre ses membres des échanges d'informations et la promotion de suggestions concernant la réalisation et l'exploitation des réacteurs et centrales nucléaires. Ces activités se déroulent dans l'optique d'une participation aux efforts de tous ceux qui oeuvrent dans le sens d'une amélioration de ces deux points, également importants pour l'avenir de l'énergie nucléaire »

    Comité d'Action
    Présidente :
    Caroline Bisor CEA
    Membres :
    Patrick Blanc-Tranchant CEA - Stéphane Bugat Framatome - Jean-Pierre Chauvin CEA - Jean-François Dirat Framatome
    Rémy Dupraz Framatome - Joël Guidez CEA - Jean-Luc Jacoud Framatome - Christophe Le Gouadec Naval Group - André Lefrançois Framatome - André Prigent EDF - Philippe Schumm TechnicAtome - Redouane Seraoui EDF - Françoise Ternon-Morin EDF - Menelaos Vaindirlis

  • Suivez la SFEN

       

Mentions légales

Nous utilisons également des cookies et d'autres technologies pour compiler des données agrégées sur le trafic du site et les interactions avec ce dernier. Vous trouverez plus d'informations et vos paramètres personnalisés dans la rubrique Politique de confidentialité.